Comment se rendre en Chine en train ?

Paris-Pékin, voilà un voyage bien long qu’il faut profiter jusqu’au bout. Si d’habitude l’avion est le moyen le plus incontournable pour se rendre en Chine, une autre alternative est mise en avant depuis quelques années pour parcourir les 8229 kilomètres, à vol d’oiseau, qui séparent la capitale de la France à celle de la Chine : le train. Au final, il faut faire plus de 10 000 kilomètres. C’est tout un voyage, toute une découverte, un réel plaisir qui vous attend.

Des itinéraires au choix

Découvrez nos suggestions d’itinéraires en Chine :


Le plus simple est d’opter pour Paris – Pékin par le Transsibérien ou, à proprement parler, par le Transmongolien. Il s’agit d’un voyage plutôt interurbain et l’itinéraire vous permettra d’arriver le plus vite possible en Chine si vous êtes un peu pressé, mais que vous n’aimez pas trop l’avion. Le trajet Paris – Varsovie – Moscou ne prendra que deux jours, tandis qu’il faudra sillonner le Transsibérien pendant six jours, c’est-à-dire entre Moscou et Pékin.

Vous avez aussi le trajet Paris – Pékin via Astana. Ce voyage eurasien vous amènera à ne prendre que des trains. Vous allez changer de train au moins six fois : de Paris à Varsovie, de Varsovie à Moscou, de Moscou à Iekaterinbourg, de Iekaterinbourg à Astana, de Astana à Ürümqi et de Ürümqi à Pékin.

Le plus recommandé pour se rendre en Chine est l’itinéraire Paris – Shanghaï en passant par Istanbul et la route de la soie. Arrivée à Istanbul, il faudra se préparer à un voyage en ferry entre deux trajets en train jusqu’à Téhéran ; une aventure au cours de laquelle vous serez spectateur d’un paysage unique entre les montagnes enneigées et les déserts. Les prochains circuits (Téhéran – Mashhad – Qüchan – Asgabat – Türkmenabat – Boukhara – Tachkent – Almaty – Ürümqi – Shanghaï) ne seront pas moins spectaculaires et vous aurez l’occasion d’affronter toutes les péripéties d’un voyage longue distance.

Se préparer en conséquence

Si vous avez décidé de laisser tomber l’avion pour tirer parti d’un vrai voyage en Chine, il faut bien vous préparer financièrement. Il est tout aussi primordial de faire vos réservations en achetant les billets de train à l’avance selon l’itinéraire choisi. Il est clair que le voyage France-Chine en train est bien plus coûteux qu’en avion. Il faudra prévoir un minimum de 800 euros rien que pour les tickets de train, et environ la même somme pour les visas, car vous aurez besoin d’un visa pour chaque pays d’escale. Prévoir aussi les tarifs pour les hébergements car vous allez séjourner dans plusieurs villes différentes ainsi que la nourriture. En tout, un minimum de 1 600 euros par personne est indispensable pour cette expédition en Eurasie.

Comme il s’agit d’une croisière longue durée, le train va être comme votre habitat pendant le trajet, notamment à travers le Transmongolien. Tout ce dont vous aurez besoin se trouve à bord du train, il faudra juste prévoir suffisamment de vêtements et de couvertures. Heureusement, l’avantage y est : un panorama exceptionnellement variable à travers l’Europe jusqu’en Asie, la découverte d’une variété de cultures, sans parler des voyagistes aux petits soins pour rendre votre voyage plus qu’agréable.


Si le voyage en avion relève en quelque sorte de la téléportation, la balade en train reste l’option idéale pour un voyageur qui aimerait profiter de son voyage en Chine. Décidément, la promenade en train jusqu’à Pékin est à la fois un voyage d’aventure et de découverte. Il est parfait pour celui qui n’est pas sous contrainte de temps. En effet, il faudra compter huit jours au minimum pour atteindre sa destination, et parfois plus de temps à admirer la splendeur de nature.


Informations complémentaires sur comment se rendre en circuit en Chine.

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

22157

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

146236

voyageurs nous ont fait confiance

Haut