Chine Information : Histoire, Geographie, Economie

La République Populaire de Chine

Intitulé officiel du pays : République populaire de Chine
Capitale : Beijing (Pékin)
Superficie : 9 596 960 km²
Population : 1 415 140 963 d'habitants
Peuples et ethnies : Le peuple principal est le peuple Han. La Chine est composée d’une cinquantaine de minorités ethniques, dont les Tibétains et les Mongols.
Langues : Il y a de nombreux dialectes en Chine, mais la langue officielle est le mandarin.
Religions : Les Chinois sont athées, mais on observe quand même en Chine différentes religions comme le taoïsme, le bouddhisme, ou encore le christianisme et l’islam.
Institutions politiques : La Chine est une république avec un parti unique, le Parti Communiste Chinois
Président de la République : Xi Jinping
Premier ministre : Li Keqiang


Histoire de la Chine

L’histoire de la Chine débute en 771 avant Jésus-Christ par la période des Printemps et Automnes qui dure environ 500 ans. C’est une époque de conflits avec de nombreux petits états avec à leur tête les rois Zhou. C’est une période où les pensées évoluent et pendant laquelle les idées de Confucius apparaissent, ainsi que celles d’autres personnalités comme Laozi, Mencius, Sunzi…
L’unification des différents états a lieu vers 220 avant Jésus Christ, sous la dynastie Qin, qui donne son nom à l’Empire chinois. C’est sous cette dynastie que débute la construction de la fameuse muraille, ainsi que les statues des soldats et chevaux du mausolée de l’empereur Qin, muraille classée aujourd’hui au patrimoine mondial de l’Unesco.
La dynastie Qin s’écroule assez rapidement et est remplacée par Les Han qui sont au pouvoir de -202 avant Jésus-Christ à 200 avant Jésus-Christ. Ils vont permettre à la Chine de prendre de nouveaux territoires, de développer le commerce avec les puissances extérieures comme l’Europe et se tournent vers le confucianisme.
Après leur chute, c’est une nouvelle période qui commence, appelée Les trois royaumes qui s’étend de 220 à 280 après Jésus-Christ. Les trois royaumes se nomment Wei, situé au nord, Wu situé dans le sud-est et Shu dans le Sichuan. C’est une nouvelle période de division.

Finalement, il faudra attendre 589 pour que les Sui ramènent la paix dans le royaume. Cette période de paix perdure avec les Tang à partir de 618. Pendant cette période, la capitale du royaume est Chang’An, qui est réputée pour être la plus grande ville au monde. Le bouddhisme, l’art et le commerce se développent.
Puis il y a à nouveau environ 50 ans de crise. Les Song prennent le pouvoir en 960, suivis par les Jin qui vont redonner son unité au pays au 12e siècle. Mais cette période de calme est éphémère et une guerre éclate contre les Mongols, qui remportent la guerre. Ils prennent le pouvoir et désignent Pékin comme capitale. Marco Polo et d’autres aventuriers vont profiter de cette période de calme pour découvrir l’Asie.
Dès 1368, c’est la révolution en Chine. La population se retourne contre les Mongols et permet le retour au gouvernement d’une dynastie de Chine, les Ming. La population s’accroît rapidement, jusqu’à atteindre les 100 millions d’habitants. L’esclavage, la pauvreté et la féodalité reculent. C’est le début des impressions des livres et de la fabrication de papier, de soie, de coton. La Chine découvre l’Afrique et l’Australie suivie rapidement par les colons européens.

La dernière dynastie au pouvoir sera témoin de la domination des Chinois par les puissances coloniales. Des mercenaires, les Qing, s’emparent du pays en 1644 et vont coloniser le Tibet, le Xinjiang, la Mongolie et Taiwan.
Au cours du 19e siècle, la Chine, qui a longtemps été l’un des pays les plus prospères de la planète, s’appauvrit. Les pays d’Europe, le Japon et les Etats-Unis profitent de cet affaiblissement pour reprendre le contrôle de l’économie mondiale. L’impératrice Cixi, de 1860 à 1906, n’arrive pas à redresser le pays ; elle ne contrôle pas les dépenses et, à son décès, l’empire de Chine n’existe plus.
La Chine est soumise à rude épreuve par les seigneurs de guerre, et les Japonais progressent considérablement. Sun Yat-sen, à la tête des républicains, regagne du terrain et Tchang Kai-chek, qui prend le relais, réussit à redonner son unité au pays. Il se retourne ensuite contre les communistes et parvient à les exterminer. Il en reste certains qui, suite à la fameuse longue marche menée par Mao Zedong, créent des bases dans les campagnes de l’ouest et du nord du pays.

Mao est un véritable génie dans l’organisation militaire et met au point pendant la Longue Marche, la technique de la guérilla. Il bat les Japonais et fait reculer Tchang Kai-chek jusqu’à l’île de Taïwan. Il proclame la République de Chine en 1949 à Pékin, sur la place Tian'anmen. Il n’instaure pas directement le communisme, mais va progressivement augmenter son influence. C’est ensuite la période du Grand Bon en avant entre 1958 et 1960 ; Mao souhaite développer la Chine rapidement mais c’est un échec économique et social et la famine décime la population. La révolution culturelle achève le parti et plonge la Chine dans le chaos. Cette période fait des millions de victimes dans les villes comme dans les campagnes.
A la mort de Mao en 1976, c’est Deng Xiaoping qui arrive au pouvoir et instaure le Socialisme de marché.


Géographie de la Chine

La Chine présente des paysages très diversifiés, des montagnes à l’ouest et des plateaux et plaines à l’est du pays. Les fleuves principaux sont le Yangzi Jiang ou long fleuve, le fleuve Jaune et l'Amour (nord-est). Nombre de ces fleuves se déversent dans la mer de Chine.

Les terres cultivables de Chine se trouvent sur les rives des fleuves principaux, notamment le fleuve jaune et le Yangzi Jiang. C’est également dans ces zones que se trouve le berceau des premières civilisations chinoises.

Sur les bords de la mer jaune et de la mer de Chine, on trouve aussi d’immenses plaines très peuplées alors que la zone méridionale de la mer de Chine est plutôt montagneuse.

A l’ouest du pays, on trouve également des plaines avec des plateaux calcaires qui vont jusqu’au Tibet et où culmine le mont Everest. Plus au nord, il y a les déserts du Takla-Makan et le désert du Gobi, dont la superficie a évolué, certainement à cause de la sécheresse et de l’agriculture.

Les frontières de la Chine avec la Birmanie, le Vietnam et le Laos sont délimitées par les montagnes et par les vallées du Yunnan.

Le climat de la Chine est très diversifié, avec un climat sec au nord, un climat tempéré au centre et subtropical au sud.

La péninsule du Liaodong et la péninsule du Shandong sont couvertes de plateaux basaltiques.

Les conséquences de l’industrialisation et de la déforestation sont considérables et seraient, selon certaines théories scientifiques, à l’origine des tempêtes de sable et de l’augmentation du nombre de typhons qui déferlent régulièrement sur le sud du pays.


Economie en chine

La Chine est aujourd’hui la 3e puissance économique dans le monde, après les Etats-Unis et le Japon. Son PIB en 2008 était de 4 420 milliards de $ US.

La Chine a mis en place une économie socialiste de marché, ayant pour but de faire collaborer les principes de la nationalisation et le capitalisme. La Chine adhère en 2003 à l'Organisation mondiale du commerce et est membre de la Coopération Asie Pacifique


Les 55 autres nationalités

La République populaire de Chine compte environ cinquante-cinq nationalités, qui sont constituées de citoyens qui ont une langue d’origine non han ou une culture non han.

La nationalité han est la nationalité principale et représente plus de 90 % de la population. Elle compte un grand nombre de coutumes et différentes langues parlées, comme le mandarin ou le cantonnais, mais certaines caractéristiques communes comme l'écriture et la grammaire.

t

150

créateurs de voyages

r

21378

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

141094

voyageurs nous ont fait confiance

Haut